Plusieurs enseignes ne proposeront pas Apple Pay

 

Alors qu’Apple met actuellement tout en œuvre pour faire de Apple Pay le nouveau moyen de paiement mobile par excellence, la firme rencontre encore quelques réticences de plusieurs enseignes. Aujourd’hui, Apple peut compter sur des partenaires importants comme Disney, Whole Foods, Sephora, Staples, Walgreens, Macy.

Cependant, d’autres préfèrent se retirer et ne pas proposer l’Apple Pay dans leurs boutique, comme Wal-Mart et Best-Buy ni H&M. Du côté de chez Bath & Beyond, la compagnie déclare être “incapable de participer”, selon un parte-parole, ou encore Belk qui fait savoir : “Nous n’avons pas la capacité d’accepter l’Apple Pay en ce moment”, selon le porte-parole de la marque qui sous entend que les boutiques ne propose pas encore de systèmes de paiement avec le NFC.

Ce ne sont pas les seuls à être dans ce cas puisque Sears, Kmart et Publix ont à leur tour indiqué ne pas être prêts à proposer l’Apple Pay actuellement, mais plutôt en 2016 comme cela pourra être le cas de les stations BP.

plusieurs-enseignes-ne-proposeront-pas-apple-pay

Scott Dean, le porte-parole de BP, a déclaré que “la société n’est pas en mesure de le faire en 2014 mais nous travaillons avec nos spécialistes du marketing (stations-service BP sont des propriétés indépendantes) pour mettre à jour notre technologie de vente progressivement sur nos sites au cours des deux prochaines années et dans le cadre de ces améliorations que nous serons prêt pour les paiements mobiles.”

Précisons au passage qu’Apple Pay pourra fonctionner dans n’importe quelle boutique qui a un terminal compatible NFC même si elle ne dit pas à Apple qu’elle participe au programme. Aujourd’hui, la plupart des terminaux intègrent maintenant le NFC – mais pour qu’Apple Pay fonctionne, les marchands devront mettre à jour leur matériel d’ici l’année prochaine (Octobre 2015). Apple n’a plus qu’à attendre que les boutiques fassent ce changement d’autant les banques les y obligent en raison d’une meilleure sécurité des paiements. Dans le cas contraire, les marchands devront prendre à leur charge toutes les fraudes depuis leur terminaux de paiement. Au final, Apple compte sur cette mise à jour matérielle déployer encore plus son Apple Pay.

Malgré qu’il y ait une grande liste de marchands qui ne participent pas à Apple Pay, la firme californienne déclare que 220.000 magasins aux États-Unis seront en mesure de proposer son système de paiement mobile. [The Daily Dot & MacRumors]

 
  • 19099 Posts
  • 7879 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *