Test de Bioshock, Rapture s’invite sur iOS

 

Chose promise, chose due. Nous vous avions parlé d’un hypothétique test de Bioshock lors de sa sortie sur iOS, il y a un peu moins de deux semaines (le 28 août 2014), il est temps de le faire et de voir ce que vaut vraiment le jeu sur mobile, mais aussi ce qu’il vaut en général. Faisons un petit topo pour ceux qui ne connaîtraient pas ce monument du jeu vidéo.

Bioshock est un FPS développé par 2K Games (les développeurs de l’excellent XCOM: Enemy Unknow (qui a très bien été adapté sur mobile)) qui est sorti sur PC en 2007. Il avait alors été acclamé par la critique et les joueurs pour l’ambiance dans laquelle il nous plongeait et tous les mécanismes de jeu qu’il proposait.

Les développeurs ont-ils réussi leur adaptation malgré les restrictions techniques qui leurs étaient imposées par nos iDevices ?

Histoire

Au début du jeu, nous ne savons pas réellement qui nous sommes. La seule chose dont on peut être certain c’est que nous sommes rentrés dans Rapture, une cité sous-marine, par hasard, après le crash de notre avion. À notre arrivée, nous sommes contactés par Atlas qui nous parle brièvement (trop brièvement?) de Rapture et nous confie la mission de l’aider à rejoindre sa famille bloquée dans la cité. Pour en savoir un peu plus sur Rapture, il va falloir parcourir ses dédales et retrouver tous les enregistrements sonores d’ancien habitants et collaborateurs d’Andrew Ryan, le milliardaire qui a fait construire Rapture, juste avant la guerre froide. Son but était de fonder une ville qui ne serait pas influencée par les super-puissances de l’époque et pourrait être auto-suffisante tout en laissant les sciences et arts s’exprimer librement. Hélas, les différentes pièces que nous traverseront sont bien loin de cette cité presque parfaite, et renferment de véritables horreurs (notamment les “Petites filles”) qu’il faudra affronter. L’ensemble nous pousse à une certaine réflexion sur l’humanité et la société dans laquelle nous vivons. Chacun pourra émettre ses propres hypothèses quant à la signification du reflet porté par tel discours ou tel objet. Tous les textes sont traduits en français, pensez à activer la traduction des dialogues radio dans le menu, cette option est décochée au du début du jeu!

test-de-bioshock-rapture-s-invite-sur-ios

Gameplay

Les contrôles ont bien été adaptés au format tactile et ceux qui se débrouillent sur d’autres FPS de l’App Store s’en sortiront comme un charme sur ce jeu, même si le tactile reste moins précis qu’un clavier ou qu’une manette (le jeu est compatible avec les manettes MFi !). En plus des armes traditionnelles de FPS (carabine, pistolet, lance-grenades, mitraillette), il est possible d’équiper des plasmides, des super pouvoirs issus de l’Adam (que l’on récolte en tuant ou sauvant des “Petites soeurs”, après avoir terrassé, non sans grandes difficultés, leur protecteur) qui permettent d’envoyer des éclairs , de contrôler des objets,… Cet Adam, que l’on doit dépenser aux “Jardins des Glaneuses”, sert aussi d’acheter, dans quatre catégories distinctes (qui concernes le corps, le piratage, les dégâts,…) une flopée d’améliorations. Ces dernières permettent de réduire les dégâts encaisser, de diminuer la vitesse du fluide lors des piratages, faciliter les piratages, … Les piratages que l’on retrouve (très souvent) tout au long du jeu sont des mini-jeux dans lesquels il faut guider un fluide d’un point A à un point B en inter-changeant les tuyaux (de différentes formes) répartis sur une grille. Réussir ces mini-jeux permet de prendre le contrôle de tourelles/caméras ennemis ou alors d’avoir des réduction auprès des distributeurs. Ces réduction que l’on peut obtenir sont bien utiles étant donné que les munitions sont comptées et très rare, tout comme l’argent qui permet de les acheter. Savoir alterner entre argent, munition et jauge d’Eve (“mana” pour les super-pouvoirs) est un véritable casse-tête qu’il faut savoir résoudre pour survivre (comme dans les “survival-horror”).

test-de-bioshock-rapture-s-invite-sur-ios_2

Les décors

Si jamais vous avez déjà eu l’occasion de faire le jeu sur PC, ne vous attendez pas à ce que cette version possède les même graphismes. C’est beaucoup moins lisse et joli, mais c’est normal, les tablettes ou téléphones n’ont toujours pas atteint la puissance des PC d’il y a quelques années. Malgré cela, on peut dire que le jeu arrive tout de même à nous plonger dans l’ambiance oppressante de Rapture (pour une meilleur expérience, n’hésitez pas à jouer dans le noir avec un casque). L’ensemble des décors rappellent 1950 (l’année de construction de la fondation de Rapture) et restent très variés pour une ville sous-marine. Durant l’aventure, on passera d’un cabinet médicale à un port de pêche,… et l’on pourra même traverser une foret! Les ennemis quant à eux oscillent entre les humains et l’abomination, ce qui leur donne un effet assez terrifiant.

test-de-bioshock-rapture-s-invite-sur-ios_3

L’ambiance sonore

Lorsque l’on joue à ce jeu, on peut parler d’une réelle ambiance sonore. Le stéréo est vraiment bien utilisé et permet de savoir dans quelle direction sont les “Chrosômes” (ennemis principaux du jeu). Les bruits de pas des sont très bien dosés et il n’est pas rare de ressentir un coup de pression lorsque l’on entend un protecteur arriver alors que l’on n’a plus de munitions.

test-de-bioshock-rapture-s-invite-sur-ios_4

Rapport qualité/prix

Pour 13,99€, 2K Games nous livre une bonne adaptation d’une très grande oeuvre que l’on se doit de connaitre. Il faudra à peu près une bonne vingtaine d’heures de jeu, mais tout dépendra de votre rythme dans l’avancer de l’histoire. Sans compter le livre rempli d’artworks, les divers succès, classements et statistiques qui sont là en bonus. Cette version n’est tout de même pas forcément à conseiller à ceux ayant fait la version PC, ils vivront une moins bonne expérience, tant au niveau graphique qu’au niveau des contrôles. Pour tous les autres, foncez! Certes le jeu coute 1 ou 2 euros de trop, mais ce serait dommage de se priver d’un titre d’une telle qualité. A noter cependant qu’il vaut mieux posséder l’un des derniers appareils pour faire tourner le jeu, les appareils trop anciens (mais indiqué comme supportés) subiront des crashs et autres ralentissements, ne vous faites pas piéger !

  •  Télécharger Bioshock : 13,99€ (app universelle)

test-de-bioshock-rapture-s-invite-sur-ios_6

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *