samsung-galaxy-s4

Suite à la sortie du dernier né de Samsung, Apple s’est aperçue que le géant coréen et son Galaxy S4 viole 5 brevets attribués de la firme de Cupertino. Comme a son habitude, Apple fait une nouvelle demande auprès du tribunal dont la documentation a été soumise à la Cour du District Nord de la Californie à San José.

Apple s’est rendu compte de ces vols de brevets lors d’un test du Galaxy S4 le 27 septembre qu’elle a examiné sous toute ces coutures. Elle a constaté des violations de brevets dans Jelly Bean, dans l’interface utilisateur, le style de recherche proche de Siri ainsi que la façon de synchronisé les données. La firme américaine s’en est encore plus aperçu lors de l’inspection du code source du système d’exploitation. Elle soulève aussi de grandes similitudes avec Google Now personnalisée par Samsung.

Encore une affaire qui sera jugé par le tribunal californien, avec sans nul doute une demande d’interdiction à la vente du Galaxy S4 sur le sol américain par Apple. A suivre… (via)

Vous pouvez aussi nous suivre depuis notre application et sur Twitter : @iPhonote – Facebook : BlogiPhonote

4 Commentaires

  1. C’etait pas plutôt Google qu’il fallait accuser ?
    Parce que si c’est le cas, il faut aussi porter plainte contre HTC, Sony et tous les autres… Plus compliqué pour Apple sans doute et moins interessant que de taper sur celui qui taille en deux les parts de marché d’Apple…

    • Je pense que les détails de cette affaire concerne certaines choses plus proches de Samsung que les autres. Il s’agit en l’occurrence du S4. Si effectivement, nous avions plus de détails, nous serions plus à même d’apporter un avis plus concret au sujet de ces vols de brevets. L’affaire ne fait que commencée…

      • C’est également tout ce qui me genre dans ce genre de news à savoir qu’on n’est même pas sur que le fondement de la plainte soit légitime…

        • La news en elle-même annonce simplement un fait. Les détails viendront certainement par la suite. 😉 Et nous verrons si effectivement la demande d’Apple est légitime ou non. Mais il faut dire également que ce genre de plainte est assez récurrente et il ne s’agit là encore que d’imposer et faire respecter sa (Apple) puissance intellectuelle face à une autre… Au passage, il y a bien sûr quelques millions de dollars en jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom