Les produits Apple contrefaits représentent un réel problème, notamment sur des produits tels que les AirPods et l’Apple Watch, à tel point que la firme de Cupertino dispose d’une équipe dédiée pour lutter contre les imitations illégales. Même si certaines contrefaçons peuvent sembler très convaincantes de l’extérieur, une comparaison aux rayons X révèle toutes les différences entre les AirPods authentiques et les contrefaits.

rayons X, faux Airpods, AirPods authentiques, contrefaçons

Jon Bruner de Lumafield a partagé sa nouvelle comparaison par tomodensitométrie d’AirPods Pro authentiques par rapport à deux paires de produits contrefaits (ainsi que certains chargeurs MacBook) sur les réseaux sociaux, sur le blog de l’entreprise et dans une vidéo YouTube. Sur la photo que vous voyez au début, les authentiques AirPods Pro (2e génération) sont à gauche, les contrefaçons au centre et à droite. Voici les trois principales différences révélées par les radiographies entre le modèle authentique et les imitations :

  1. Batteries
  2. Circuits
  3. Qualité de construction

Quant aux batteries, Bruner dit :

« Les véritables AirPods contiennent des piles bouton soigneusement conçues dans chaque écouteur, conçues pour s’adapter parfaitement au format compact et fournir une puissance optimale de manière efficace. En revanche, les AirPods contrefaits contiennent des piles au lithium qui sont non seulement moins sophistiquées dans leur fabrication, mais potentiellement moins sûres, car ils ne sont pas fabriqués sur mesure. »

Quant aux circuits, les rayons X révèlent que les AirPods authentiques sont « une merveille de miniaturisation et d’ingénierie de précision ». Ceci est possible grâce à « une combinaison de circuits imprimés rigides et flexibles pour emballer les composants de manière dense et garantir que chaque millimètre d’espace est utilisé efficacement ».

« Les AirPods contrefaits révèlent une électronique beaucoup plus simple assemblée à partir de composants disponibles dans le commerce. Cela laisse moins de place à la fonctionnalité ; les contrefaçons ont moins de microphones et moins de circuits de commande, compromettant la qualité du son. »

Enfin, concernant la qualité de la fabrication, Lumafield a qualifié les différences observées de « dramatiques ».

« L’un des faux n’offre pas du tout de recharge sans fil (aucune bobine n’est visible sur les scans), tandis que l’autre a des bobines de recharge sans fil mais il manque les aimants qui connectent le boîtier des AirPods au chargeur de l’Apple Watch. Les AirPods contrefaits sont même récurrents à l’utilisation de poids internes sans autre fonction que d’imiter le poids du produit authentique, une tactique trompeuse pour les faire paraître plus lourds et compenser des matériaux de moindre qualité et une fonctionnalité réduite. Ces imitations peuvent reproduire les repères visuels de l’original, mais l’utilisation de matériaux de qualité inférieure affecte non seulement l’expérience tactile, mais compromet également l’intégrité structurelle et la durabilité globale du produit. »

Jon Bruner a également réalisé une vidéo avec Adam Savage pour examiner les faux AirPods et les authentiques, ainsi que certains chargeurs Apple, après avoir obtenu toutes les images radiographiques.

Partager un commentaire