Foxconn a déclaré avoir mis en œuvre les mesures correctives nécessaires à la suite des protestations des employés contre les conditions dans une usine en Inde.

foxconn inde

L’usine Foxconn de Chennai assemblait les iPhone 12 avant la suspension des opérations demandée par Apple. L’entreprise avait en effet décidé de bloquer l’usine jusqu’à ce que les modifications nécessaires soient apportées pour assurer de meilleures conditions de travail à tous les employés.

Reuters a interrogé certains travailleurs de cette usine pour comprendre les conditions de travail réelles :

« Pour les femmes qui assemblaient des iPhone, des dortoirs surpeuplés sans toilettes et parfois de la nourriture rampante étaient des problèmes à supporter pour obtenir leur chèque de paie. Mais lorsque la nourriture contaminée a rendu plus de 250 travailleurs malades, leur colère a explosé, culminant dans une rare manifestation qui a conduit à la fermeture de l’usine où travaillent 17 000 personnes.

Les ouvriers dormaient à même le sol dans des chambres qui abritaient de 6 à 30 femmes. La plupart des dortoirs avaient des toilettes sans eau courante. Sans surprise, les personnes qui vivaient dans des auberges de jeunesse avaient toujours des maladies telles que des allergies cutanées, des douleurs thoraciques, des intoxications alimentaires et plus encore. Les inspecteurs du gouvernement ont également déclaré avoir trouvé des souris dans les cuisines des dortoirs.

La plupart des travailleurs ont entre 18 et 22 ans et viennent des zones rurales du Tamil Nadu. Plusieurs militantes ont déclaré que les femmes recrutées dans des villages agricoles pour travailler dans des usines sont considérées par les employeurs comme moins susceptibles de se syndiquer ou de manifester, un facteur qui a rendu les protestations à l’usine Foxconn – qui n’est pas syndiquée – encore plus notables même aux yeux du gouvernement. »

Maintenant, selon The Economic Times, Foxconn a apporté tous les changements qu’Apple a également demandés, et les employés devraient bientôt retourner au travail.

« Nous avons travaillé sur un certain nombre d’améliorations pour résoudre les problèmes que nous avons rencontrés dans les dortoirs hors site de Sriperumbudur et pour améliorer les services que nous fournissons à nos employés », a déclaré Foxconn India dans un communiqué. « Nous avons mis en place une série d’actions correctives pour garantir que cela ne se reproduise plus et un système de surveillance rigoureux pour garantir que les travailleurs peuvent faire part de leurs préoccupations, même de manière anonyme ».

Les opérations de l’établissement ne reprendront que lorsque le gouvernement et Apple auront approuvé les conditions de l’auberge.

Partager un commentaire