Quelques heures avant que l’interdiction de TikTok ne soit officielle, Vanessa Pappas, responsable par intérim de TikTok, a annoncé que la société avait conclu un accord avec Oracle et Walmart qui maintiendrait la plate-forme de partage de vidéos en vie dans le pays. L’accord a également été approuvé par le président Donald Trump.

TikTok

L’accord a été annoncé quelques heures avant la mise en vigueur de l’interdiction du département américain du Commerce. Bloomberg affirme que l’interdiction a été retardée d’une semaine après l’approbation de Trump.

Cet accord créera une nouvelle société, TikTok Global, dans laquelle Oracle et Walmart pourront prendre conjointement une participation pouvant atteindre 20%. TikTok Global sera basé aux États-Unis et créera 25 000 nouveaux emplois dans le pays. Pappas a déclaré qu’Oracle serait responsable du stockage des données des utilisateurs, soulignant l’engagement de l’entreprise à protéger la confidentialité.

Le président Trump a signé un décret en août accordant à ByteDance, 90 jours pour vendre ses activités aux États-Unis en raison de preuves de menaces potentielles à la sécurité nationale.

Bien que TikTok ait opté pour un partenariat plutôt que pour une cession des opérations américaines, toutes les données utilisateur seront archivées par Oracle. De plus, la société pourra examiner le code source actuel de l’app et toutes les mises à jour ultérieures.

Pour le moment, nous ne savons pas quel sera le sort de WeChat, propriété du chinois Tencent Holdings. Mais il est très probable que dans ce cas l’interdiction sera active très prochainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom