Une nouvelle enquête vise à nouveau Apple et à déterminer la possible violation de certains brevets détenus par Maxell.

Apple violation brevet

La Commission du commerce international des États-Unis (USITC) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait ouvert des enquêtes à la suite de la plainte officielle de Maxell. La société accuse Apple d’avoir enfreint plusieurs brevets liés au déverrouillage du mot de passe, à l’assistance WiFi, aux communications mobiles, à la reconnaissance faciale dans l’application Photos, etc.

Maxell demande à l’USITC d’émettre une ordonnance d’injonction pour empêcher Apple d’importer des appareils contrefaits aux États-Unis. Après la plainte, l’US International Trade Commission prendra un maximum de 45 jours pour notifier la date limite d’enquête.

Décidément, Apple ne semble jamais trouver la paix, entre les attaques sur l’App Store et les prétendues violations de brevets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom