Donald Trump signe un nouveau décret de 90 jours pour que ByteDance ait plus de temps pour vendre les activités américaines de TikTok.

Trump vs TikTok

Dans l’ordonnance, Trump dit qu’il existe des «preuves crédibles» que ByteDance «pourrait prendre des mesures qui menacent de porter atteinte à la sécurité nationale des États-Unis».

Initialement, le décret de Trump, signé une semaine plus tôt, était de 45 jours lequel prévoyait à terme de mettre fin aux transactions entre ByteDance et les entreprises américaines. Comme le rapporte CNBC, le décret de cette semaine a été reconsidérée et vu comme une bonne nouvelle pour TikTok.

Grâce à cette rallonge, ByteDance a désormais jusqu’au 12 novembre pour trouver un accord de rachat. Microsoft serait toujours en pleine négociation avec la maison mère de TikTok. Il semblerait que son offre se situe entre 10 et 30 milliards de dollars. Le rachat des activités mondiales de TikTok serait aussi possible.

Même avec ce nouveau décret, TikTok prévoit toujours de contester juridiquement les efforts de l’administration Trump. La semaine dernière, ByteDance a déclaré qu’un tel ordre du gouvernement américain ne démontrait « aucune adhésion à la loi ».

Durant la conférence de presse, Trump a répondu à une question sur les préoccupations d’Apple selon lesquelles une interdiction distincte de WeChat pourrait avoir un impact sur les ventes d’iPhone. La réponse de Trump (à 15:15 de la vidéo) était étonnamment simple « Whatever » (« peu importe »). Clairement, Apple ne semble pas être l’une des préoccupations du président américain dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom