Apple presse le gouvernement indien pour débloquer les livraisons stockés au port de Chennai (Inde) après que le pays ait resserré les contrôles sur les importations en provenance de Chine.

Apple Inde

Reuters rapporte que les douaniers du port du sud de l’Inde ont arrêté plus de 150 expéditions de smartphones et de composants électroniques en provenance de Chine. Cette situation a provoqué l’interruption des opérations dans les installations appartenant au fournisseur d’Apple, Foxconn.

Alors que plusieurs entreprises comme Apple et Dell ont du mal à débloquer ces expéditions, des centaines d’employés des deux usines Foxconn en Inde n’ont pratiquement pas travaillé pendant des jours par manque de matières premières. Depuis hier, le gouvernement indien a commencé à débloquer un petit nombre de cargaisons, mais l’essentiel est toujours à l’arrêt au port de Chennai.

Ces contrôles supplémentaires sur des produits importants en provenance de Chine font suite à des affrontements entre des soldats chinois et indiens à la frontière de l’Himalaya. Il y a eu au moins 20 soldats indiens tués. Cette action a provoqué une série de protestations et de boycotts.

Les responsables du gouvernement indien ont déclaré que les mesures de blocus sont toujours temporaires. En outre, il semble qu’aujourd’hui le gouvernement ait confirmé une exemption pour les produits appartenant à des sociétés étrangères non chinoises, comme Apple.

Pour les mêmes raisons, l’Inde a demandé la suppression de nombreuses applications chinoises telles que TikTok et WeChat de l’App Store local.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom