Samsung, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, a déclaré vouloir cesser la production de panneaux LCD d’ici la fin de 2020. La firme sud-coréenne va se concentrer exclusivement sur les écrans OLED.

Samsung

Un porte-parole de Samsung Display a déclaré que la société fermerait toute la production de LCD en Corée du Sud et en Chine plus tard cette année. L’entreprise avait déjà fermé une usine en raison de la faible demande d’écrans LCD. Toutefois, elle fournira toutes les dalles déjà commandés par les clients jusqu’à la fin de l’année.

Au cours des cinq prochaines années, Samsung investira l’argent économisé en fermant ces usines dans une usine de production d’écrans à points quantiques. Les points quantiques peuvent être « réglés » pour émettre des spectres lumineux très précis lorsqu’ils sont affectés par le rétro-éclairage bleu, ce qui les rend parfaits pour les fabricants d’écrans.

Samsung n’a pas encore décidé de l’avenir deux usines LCD en Chine qui fermeront leurs portes dans le cadre de la stratégie annoncée aujourd’hui, indique le rapport.

La firme a déjà fourni des écrans LCD pour des produits tels que les iPhone, iPad et Mac, mais la demande a diminué à mesure qu’Apple et d’autres fabricants de smartphones sont passés à l’OLED. La géant sud-coréen exécute une grande partie des commandes OLED d’Apple pour les modèles phares d’iPhone et d’Apple Watch, avec l’aide de LG. Selon certaines informations, la société chinoise BOE entrera dans la chaîne d’approvisionnement d’Apple en 2020 ou 2021.

Dans un avenir proche, Apple lancerait au moins six appareils dotés d’écrans mini-LED. Il s’agit d’une autre technologie basée sur le LCD qui améliore la qualité de l’image grâce à une gradation locale très spécifique et une meilleure reproduction des couleurs.

La décision de Samsung laisse Apple avec LG, Japan Display et Sharp comme principaux fournisseurs d’écrans LCD, bien que tout le monde prépare ses propres produits OLED propriétaires.

Partager un commentaire