Apple a accepté de payer jusqu’à 500 millions de dollars pour résoudre le procès en cours depuis plusieurs années aux États-Unis. Celui-ci fait suite à un recours collectif au sujet de l’Obsolescence programmée des iPhone.

Obsolescence programmée des iPhone

Comme rapporté par Reuters, le recours collectif a accusé Apple d’actions visant à limiter secrètement la vitesse des anciens modèles d’iPhone, dans le seul but de forcer les propriétaires à acheter un nouveau modèle. Chaque utilisateur d’iPhone intéressé par le recours collectif recevra 25 $. Le montant peut augmenter ou diminuer légèrement en fonction des frais de justice et de la valeur totale des réclamations approuvées, pour un montant total compris entre 310 et 500 millions de dollars.

Le recours collectif comprend tous les propriétaires américains actuels ou anciens d’iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, 7, 7 Plus et SE avec iOS 10.2.1 ou version ultérieure ou iOS 11.2 ou version ultérieure (pour iPhone 7 et 7 Plus), qui exécutait ces versions d’iOS avant le 21 décembre 2017.

Apple n’a admis aucun acte répréhensible malgré l’acceptation de l’accord.

Les plaintes indiquent qu’Apple « a agi de manière trompeuse et immorale avec la mise à jour iOS 10.2.1, conçue pour ralentir la vitesse des iPhones ». Selon les plaignants, Apple a violé les lois de protection des consommateurs concernant les pratiques commerciales trompeuses avec cette décision. Tout cela aurait été fait pour forcer les utilisateurs à acheter un nouvel iPhone, mais dans la plainte, il n’y avait aucune mention du lien entre ce choix et une meilleure gestion de la batterie.

Apple a toujours expliqué que l’objectif était de fournir la meilleure expérience client, ce qui comprenait les hautes performances et le cycle de vie prolongé de ses appareils. Comme les batteries au lithium-ion deviennent de moins en moins capables au fil du temps de fournir à l’appareil les pics de courant requis, ce qui peut entraîner un arrêt anormal de l’appareil, pour éviter d’endommager les composants iOS, la firme a optimisé les pics de courant. Concrètement, les performances sont gérées en fonction de l’état de la batterie.

Apple s’est excusée pour le manque de communication sur cette “fonctionnalité”, donnant aux utilisateurs du monde entier la possibilité de remplacer la batterie au prix de 29 € jusqu’à fin 2018.Maintenant, les dernières versions d’iOS permettent de surveiller l’état de la batterie et de gérer les performances avec une option spécifique.

Partager un commentaire