Margrethe Vestager, membre de la Commission européenne chargée de la concurrence, a confirmé que son département avait reçu « de nombreuses inquiétudes » concernant Apple Pay et ses problèmes anticoncurrentiels potentiels.

Apple Pay

Vestager a noté que « les gens perçoivent qu’il devient de plus en plus difficile de rivaliser sur le marché des paiements mobiles ».

Ces commentaires interviennent après que la Commission européenne ait envoyé un questionnaire à diverses entreprises pour savoir si Apple limitait réellement les options de paiement en ligne. Le questionnaire a été envoyé aux entreprises pour la première fois en août. La Commission européenne a déclaré avoir «… des informations selon lesquelles Apple pourrait imposer des paiements en ligne limités pour l’achat de biens et de services effectués via des applications ou des sites Web commerciales ». Le questionnaire visait donc à déterminer si les sociétés avaient « une obligation contractuelle » de n’accepter qu’un « certain mode de paiement » et si ces contrats comportaient des « conditions d’intégration d’Apple Pay ».

En outre, la Commission étudie également la manière dont Pay est géré par iOS. Sous la loupe, il y a par exemple la notification « Définir l’heure » qui invite périodiquement les utilisateurs iOS à activer Apple Pay depuis les paramètres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom