Donald Trump a publiquement félicité Tim Cook pour la manière dont le PDG d’Apple a contacté directement le président américain sur d’importantes questions politiques et commerciales.

Tim Cook & Donald Trump

Donald Trump a qualifié Tim Cook de « grand leader », parce qu’il lui avait clairement parlé directement de questions importantes, tant politiques que commerciales, contrairement à de nombreux autres PDG qui n’avaient jamais essayé ce type d’approche.

S’adressant à des journalistes à l’extérieur de la Maison-Blanche, Trump a déclaré que Cook l’appelait « chaque fois qu’il y a un problème ». « Je communique avec lui », a ajouté le président américain, « car il est un grand dirigeant. Parce qu’il m’appelle et pas les autres. Les autres PDG embauchent des consultants très coûteux. Tim Cook appelle directement Donald Trump ».

La dernière réunion entre Cook et Trump a eu lieu le 16 août, date à laquelle ils se sont rencontrés pour discuter de divers sujets allant des obligations commerciales aux droits de l’homme. À cette occasion, Trump lui-même a admis que les propos de Cook sur les taxes commerciales contre la Chine avaient été très convaincants, à tel point que la réforme qui concernait également les iPhone (avec 10% de taxes) sera reportée au moins à décembre : « À cette occasion, Cook m’a expliqué que le problème était Samsung, un concurrent direct d’Apple, qui n’aurait pas payé les droits de douane car ses produits sont fabriqués en Corée du Sud et non en Chine. Je dois l’aider à court terme, car Apple est une grande entreprise américaine. », a déclaré Trump hier.

Malgré certaines divergences d’opinion, en particulier sur les droits de l’homme, les deux semblent s’accorder sur le plan commercial. Et ce n’est pas un petit avantage pour Apple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom