Après l’acquisition officielle du département des modems mobile d’Intel par Apple, les rumeurs sont maintenant axées sur le premier modem 5G interne.

Avec cette acquisition, qui sera opérationnelle à partir du quatrième trimestre de 2019, Apple deviendra propriétaire de 17 000 brevets. Près de 2 200 employés, hautement qualifiés d’Intel spécialisés dans la conception de modems pour smartphones, rejoindront les équipes de Cupertino. Le tout à un coût de 1 milliard de dollars.

Apple veut clairement accélérer le développement de ses propres modems. Selon les dernières rumeurs, les iPhone 2020 et 2021 embarqueront encore des puces Qualcomm mais avec la technologie 5G. C’est à partir de 2022 que pourraient arriver les premières puces fabriquées par Apple.

Rappelons qu’Apple a signé un contrat d’approvisionnement de 6 ans avec Qualcomm. Ainsi, en cas de résiliation unilatérale du contrat, la société Cupertino pourrait être condamnée à payer une pénalité. C’est pourquoi certains analystes estiment que le premier iPhone avec un modem Apple n’arrivera qu’en 2025.

Cependant, en 2022, Apple pourrait commencer à intégrer ses premières puces dans d’autres appareils, tels que l’iPad ou l’Apple Watch, pour avoir également le temps de tester son modem interne en situation réelle. En effet, il serait trop risqué de commencer par l’iPhone qui est l’appareil Apple le plus vendu. De plus, celui-ci aura besoin de plus de performances en termes de connexion au réseau.

Une autre hypothèse est qu’Apple pourrait commencer à tester la puce de modem sur l’iPhone dès 2022, mais uniquement sur les modèles bas de gamme, tandis que des versions plus coûteuses continueraient à monter des puces Qualcomm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom