Pour remédier à la censure du grand pare-feu en Chine, les manifestants de Hong Kong utilisent la technologie AirDrop d’Apple pour partager des affiches et des dépliants numériques.

Hong Kong, AirDrop, censure chinoise

De nombreuses personnes qui manifestent contre le gouvernement chinois ont en effet permis à AirDrop de fonctionner avec le paramètre “Visible pour tous”. De cette façon, vous pouvez facilement partager des fichiers entre iPhone et iPad à proximité, sans aucun risque de censure.

Les manifestations ont augmenté après que le gouvernement chinois ait décidé de faciliter l’extradition des habitants de Honk Kong, qui peuvent désormais être contraints de se rendre en Chine pour y être jugés. Ce choix a suscité de nombreuses controverses étant donné que, du moins sur le papier, Honk Kong jouit de son indépendance juridique par rapport à la Chine continentale.

Cependant, très peu de personnes en Chine sont au courant de ces manifestations, précisément à cause de la censure du gouvernement. Pour tenter d’informer le plus grand nombre de personnes possible, à Hong Kong, ils ont commencé à partager des informations, des prospectus et plus directement via AirDrop, dans l’espoir que cette chaîne numérique atteindra des millions de personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom