La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a inévitablement causé de grandes inquiétudes dans les grandes entreprises comme Apple. Jusqu’à présent, la firme californienne s’appuyait presque exclusivement sur la production et l’assemblage chinois pour ses gammes de produits, mais les récentes taxes pourraient tout changer.

Apple, production iPhone en Chine

Selon le nouveau rapport Nikkei, Apple parle à ses fournisseurs et en est aux premières étapes d’une “restructuration fondamentale” de la chaîne logistique. Apple aurait demandé aux fournisseurs de transférer entre 15 et 30% de leur production en dehors de la Chine. Cupertino poursuivra probablement cette politique d’abandon partiel de la Chine. Il en va de même si la situation entre les États-Unis et la Chine devait être résolue. En effet, Apple a manifesté un vif intérêt pour une production diversifiée.

Déplacer la production à l’échelle d’Apple prendra un certain temps. Cela peut même prendre jusqu’à trois ans pour tout changement significatif de la production. Le rapport indique que les employés d’Apple du département “études des investissements” discutent des options possibles avec les fournisseurs. Des négociations ont été lancées avec les gouvernements sur les subventions potentielles.

La firme de Cupertino aurait demandé aux usines d’assemblage d’iPhone comme Foxconn, Pegatron et Wistron de déplacer la production, en plus de Quanta, Compal et Inventec (fabricants d’iPad, de MacBook et d’AirPods).

Ces dernières années, la production d’iPhone s’est étendue au-delà de la Chine. Certains fabricants ont vu le jour au Brésil et en Inde. Seulement, la grande majorité des assemblages d’iPhone ont encore lieu en Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom