La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine pourrait avoir un impact sur les ventes d’iPhone 2019.

DigiTimes prend comme exemple le marché américain, où Apple, Samsung, LG et Lenovo représentent 90% des parts de marché. Alors que des sociétés telles que LG et Samsung disposent de capacités de production suffisantes en dehors de la Chine pour fournir des smartphones aux États-Unis, la situation est différente pour Apple et Lenovo, qui font principalement appel à des fournisseurs et des fabricants chinois.

iPhone - Chine

En parlant d’Apple, le seul support à la production d’iPhone en provenance de Chine provient des usines Wistron en Inde, avec une capacité mensuelle de plusieurs centaines de milliers d’iPhone. Apple travaille également avec d’autres partenaires, dont Foxconn, pour transférer la production de la Chine vers l’Inde, mais il faudra un certain temps avant que les usines soient prêtes. En fait, Wistron et Foxconn commenceront leurs projets d’expansion en Chine seulement au troisième trimestre de 2019. Ils seront alors encore en retard pour la production des nouveaux iPhone. En revanche, Pegatron ne pourrait arriver en Inde qu’en 2020.

Production et des prix en hausse ?

Pour répondre aux demandes d’Apple concernant le lancement des nouveaux iPhone, différents fournisseurs devraient produire de 6 à 7 millions d’appareils par mois à partir de la fin juillet. Un objectif qui semble très éloigné pour le moment, étant donné que Wistron, Foxconn et Pegatron en Inde n’atteindront de telles capacités que dans les premiers mois de 2020.

Par conséquent, si le taux de 25% pour les smartphones produits en Chine était confirmé à partir de juillet, comme prévu par le gouvernement Trump, les ventes d’iPhone pourraient être sérieusement affectées. Dans ce cas, Apple serait en effet obligée d’augmenter les prix des iPhone au moins aux États-Unis. La situation de Samsung et LG est différente puisqu’ils disposent d’une capacité de production extra-chinoise supérieure. Ils seraient alors capables de satisfaire les demandes des utilisateurs américains. Cela pourrait pousser les clients à choisir les appareils Samsung et LG en raison de la hausse des prix de l’iPhone de 20 à 25%.

La situation n’est pas la plus simple, d’autant plus qu’Apple pourrait payer d’autres répercussions du gouvernement chinois après l’affaire Huawei.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom