Plusieurs études récentes confirment que certains des jeux les plus populaires sur l’App Store envoient des données d’utilisateur à des sociétés tierces. Apparemment, même les développeurs concernés ne savent pas exactement quelles données sont envoyées, ni à qui.

App Store

Selon ces études, un jeu comme Angry Birds envoie intentionnellement des données publicitaires à 43 tierces parties. Le développeur Rovio a admis qu’il ne savait pas exactement quelles données étaient envoyées via les SDK tiers intégrés au jeu.

La plupart des jeux les plus téléchargés regorgent d’intermédiaires publicitaires tiers. Presque tous ces titres intègrent les SDK de Facebook, Twitter ou Google, mais il existe souvent au moins vingt autres entreprises dont peu ont entendu parler.

L’étude montre que la manière sont collectées les informations sont souvent obscures. Rovio et les autres grands éditeurs peuvent ne pas savoir exactement quelles données ils collectent sur leurs utilisateurs ni comment ces données sont exploitées, en raison de l’évolution du logiciel dans l’ère des smartphones. Les jeux regorgent en effet du code d’autres sociétés, car c’est un moyen plus efficace de créer quelque chose de bon marché, de fonctionnel et de plus agréable que de le construire à partir de zéro.

Les politiques de confidentialité sont souvent vagues, car elles utilisent souvent des termes tels que “données de jeu” … mais cela n’est pas nécessairement aussi anodin que cela puisse paraître.

De plus, bien que les données reçues par les jeux soient anonymes, ceci n’est pas nécessairement vrai dans la pratique. Un récent sondage du New York Times a révélé qu’il est extrêmement facile de dés-anonymiser ces données et que des centaines d’apps collectent des données de localisation temps réel apparemment “anonyme”, mais il ne manque que des indices contextuels plus précis pour les lier à une seule personne.

L’étude indique toutefois que la plupart des données extraites des applications sont utilisées à des fins anodines, telles que la publication d’annonces personnalisées ou l’aide aux développeurs pour comprendre les fonctionnalités les plus populaires. Dans le même temps, il convient de noter que les pratiques actuelles d’acquisition de données sont tout sauf transparentes et que certaines données gérées par des jeux très populaires pourraient être utilisées de manière abusive par un développeur ou un pirate informatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom