Un recours collectif intenté contre Apple en 2013 a été considéré comme valide par les juges. Il concerne les problèmes du bouton d’alimentation des iPhone 4/4s et iPhone 5. Le procès débutera le 25 octobre 2019.

Les plaignants prétendent qu’Apple a délibérément vendu ces appareils avec un bouton Power défectueux. Ils ajoutent que la firme de Cupertino a même refusé de résoudre correctement le problème.

Pour cette raison, la société est accusée de pratiques commerciales trompeuses et frauduleuses. Apple aurait également violer la garantie et d’autres lois sur la protection du consommateur en Californie.

Le recours collectif explique le bouton d’alimentation a cessé de fonctionner ou a fonctionné par intermittence au cours de la première année suivant l’achat.

En avril 2014, Apple a lancé un programme de remplacement gratuit pour les utilisateurs possédant un iPhone 5 présentant ce défaut. Selon les plaignants, cette décision est toutefois arrivée en retard et n’a pas été annoncée correctement.

Dans le cadre du recours collectif, un dédommagement est demandé dont le montant sera décidé par le jury. Apple nie toutes les accusations et prétend s’être toujours comportée conformément aux règles sur la protection des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom