Apple a annoncé une expansion majeure de ses programmes de recyclage. La firme a multiplié par quatre le nombre de points de recyclage où les clients peuvent envoyer leurs anciens iPhone. Pour l’heure, cela concerne les États-Unis où sont réalisés les désassemblages d’appareils à l’aide du robot Daisy.

Économie circulaire & recyclage

Daisy est un robot avancé qui désassemble et recycle les iPhone usagés en Apple Store et les centres agréés. Ceux aussi récoltés dans les magasins Best Buy aux États-Unis et chez les détaillants KNP aux Pays-Bas. Tout cela fait partie du programme Trade-In. Celui permet aux utilisateurs d’échanger un vieil iPhone et de recevoir une somme d’argent à investir dans un nouveau modèle.

Grâce à ce programme, Apple a reçu près d’un million d’appareils. Chaque robot Daisy peut démonter jusqu’à 1,2 million d’iPhone par an. En 2018, Apple a reconditionné plus de 7,8 millions d’appareils. Ce système a permis d’éviter plus de 48 000 tonnes de déchets électroniques qui se retrouveraient dans des décharges.

« Le recyclage avancé doit devenir une partie importante de la chaîne d’approvisionnement en électronique, et Apple ouvre la voie à une nouvelle voie pour faire progresser notre industrie », a déclaré Lisa Jackson, vice-présidente de l’environnement, des politiques et des initiatives sociales d’Apple. « Nous travaillons dur pour concevoir des produits sur lesquels nos clients peuvent compter pendant longtemps. Lorsque le moment sera venu de les recycler, nous espérons que la commodité et les avantages de nos programmes encourageront tout le monde à apporter leurs anciens appareils ».

Robot Daisy

Daisy est maintenant capable de démonter 15 modèles d’iPhone différents à une vitesse de 200 unités par heure. Le robot permet ainsi de récupérer des matériaux très importants pour les réutiliser. Ils sont ensuite recyclés dans le processus de production. Par exemple, le cobalt est récupéré dans les batteries des anciens iPhone pour fabriquer celles utilisés sur les nouveaux modèles.

Apple utilise également de l’étain recyclé à 100% dans un composant clé des cartes mères principales de 11 produits différents. L’alliage d’aluminium fabriqué à partir d’aluminium recyclé à 100% permet aux nouveaux MacBook Air et Mac mini d’utiliser la moitié du carbone par rapport aux modèles précédents. À partir de cette année, l’aluminium récupéré dans le cadre du programme Apple Trade In est reconfiguré pour être utilisé dans la production du nouveau MacBook Air.

Les engagements d’Apple

Afin de poursuivre ses recherches sur le recyclage, Apple a également annoncé l’ouverture de son laboratoire de récupération de matériaux. Son objectif est de découvrir les futurs processus de recyclage. La nouvelle installation de 9 000 pieds carrés située à Austin, au Texas, cherchera des solutions innovantes comprenant la robotique et l’apprentissage automatique. Toujours dans le but d’améliorer les méthodes traditionnelles telles que le désassemblage, le tri et le broyage de matériaux. Le laboratoire travaillera avec les équipes d’ingénierie d’Apple et le monde universitaire. Ensemble, ils chercheront des solutions aux problèmes de recyclage actuels du secteur technologique.

Apple continue d’étendre ses programmes pour s’assurer que les appareils sont utilisés le plus longtemps possible. Le nombre d’Apple Store et le réseau de fournisseurs de services autorisés sont passés à plus de 5 000 dans le monde. L’automne dernier, Apple a mis en place une nouvelle méthode d’optimisation des réparations d’écrans d’iPhone. Grâce à elle, des milliers de magasins indépendants peuvent offrir ce service. Apple a également lancé un programme de remplacement et de recyclage de la batterie pour tous ses produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom