Aux débuts de la diffusion de musique et de services payants associés, beaucoup craignaient que ce type d’offre ne tue l’industrie de la musique. Après plusieurs années, nous pouvons dire exactement le contraire.

Selon les données de la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI) partagées par CNET, grâce aux abonnements aux services de diffusion en continu, le secteur de la musique dans son ensemble a vu ses revenus augmenter pour la quatrième année consécutive.

En particulier, le chiffre d’affaires mondial de l’industrie du disque a augmenté de 9,7% en 2018, pour un total de 19,1 milliards de dollars.

De toutes les catégories, le streaming a enregistré la plus forte augmentation, avec +34% et 8,93 milliards de dollars, représentant 47% de l’ensemble des revenus du secteur.

Les données de l’IFPI montrent également que les abonnés payants représentent la plus grande part des ventes en streaming, représentant 32,9% du chiffre d’affaires mondial. Apple Music a largement contribué à cette augmentation, le service d’Apple ne proposant pas d’alternative gratuite.

La musique en streaming représentant près de la moitié des recettes totales de l’industrie musicale, l’avenir semble aller de plus en plus dans cette direction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom