Décidément, la bataille juridique entre Apple et Qualcomm ne montre toujours aucun signe de fatigue. Selon un juge américain de l’ITC, Apple aurait enfreint l’un des brevets de Qualcomm et risquerait maintenant de bloquer les ventes et l’importation partielles d’iPhone aux États-Unis.

Bien que la commission de l’ITC ait rejeté un autre cas de violation, décision qui fera l’objet d’un réexamen d’ici juillet, la décision rendue par le juge de la commission du commerce international impose d’interdire l’importation sur certains modèles d’iPhone, décision non encore effective qui doit encore être examinée par la commission avant l’entrée en vigueur de l’interdiction.

Il est extrêmement improbable que cette interdiction affecte les iPhone XS et iPhone XR. Toutefois. C’est une décision qui oblige inévitablement Apple à faire le nécessaire pour tenter de contrer cette décision alors que l’iPhone 7 et l’iPhone 8 ont déjà été retirés de la vente en Allemagne. Apple, qui n’a pas encore commenté publiquement la décision, estime que Qualcomm a abusé de sa position monopolistique dans les modems en empêchant Apple d’utiliser des fournisseurs alternatifs pendant une longue période, mais nous verrons ensuite lequel des deux aura effectivement raison.

En bref, la bataille semble sans fin, avec plusieurs rebondissements qui se sont produits au cours des derniers mois. Si Apple tente encore de sauver la face, Qualcomm semble en meilleure posture pour sortir gagnant de ce procès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom