Apple a déposé un nouveau brevet concernant la station de recharge « AirPower », un appareil présenté il y a près de deux ans et toujours pas disponible à la vente. Quelles sont les nouveautés de ce brevet ?

L’invention concerne l’ajout d’une trame graduée sur la partie supérieure du tampon permettant de créer une finition éclatée qui, depuis le centre, atteint les bords de la surface. Ce tracé permet d’empêcher les appareils reposant sur le pad de glisser et de tomber de l’AirPower.

Dans le brevet, Apple note que les tapis de charge sans fil peuvent poser des problèmes, en particulier s’ils sont utilisés avec des appareils tels que les iPhone ayant une surface en verre à l’arrière. Les risques que ces appareils glissent et tombent sont élevés, c’est pourquoi Apple souhaite trouver une solution.

Le silicone a été rejeté car, selon Apple, c’est un matériau qui a de mauvaises qualités esthétiques et tactiles. Cela provoque également une accumulation de poussière à la surface.

Dans le brevet, Apple utilise le terme Ra, qui est une mesure de la finition de surface avec un degré élevé de rugosité, grâce aux pics et aux creux microscopiques. Cette refonte brutale mais presque invisible de l’œil humain permettrait de maintenir fermement l’appareil en phase de recharge.

Compte tenu des délais et des retards importants, on se demande si les nouveautés présentées dans ce brevet seront intégrées dans l’AirPower, prévu pour fin 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom