Apple devrait présenter son service de vidéo en streaming lors de l’événement prévu à la fin du mois de mars, avant de le lancer officiellement à l’automne. Selon l’analyste Tim O’Shea, le coût sera de 14,99 $ par mois.

Tim O’Shea de Jefferies estime que le prix d’Apple Video pourrait décourager les utilisateurs, habitués aux offres à 9,99 dollars pour des services similaires comme Netflix.

En outre, selon l’analyste, Apple sera confrontée à diverses difficultés, en plus de penser que la nouvelle plate-forme n’aura pas la vie facile. Le premier point concerne le contenu original. Il est vrai qu’Apple a investi 1 milliard de dollars dans des séries télévisées, des films et des documentaires qui seront publiés exclusivement sur sa prochaine plate-forme, mais sur ce point, Netflix et Amazon Prime sont clairement en avance.

Mais si ce “problème” peut être résolu avec le temps, le second point sensible, selon O’Shea, est beaucoup plus complexe : les accords avec les différents studios. Par rapport à Netflix, Apple hésite davantage à conclure des accords avec de grands studios pour la distribution de contenus non originaux sur sa plate-forme, ce qui pourrait sérieusement limiter le catalogue de contenus.

Cependant, Apple dispose d’une base de près d’un milliard de clients potentiels dans le monde, ce qui pourrait constituer un avantage considérable. De toute évidence, le prix de 15 $ semble hors du marché, mais si cet abonnement inclura également Apple Music, alors la situation sera radicalement différente. En 2023, l’analyste s’attend toujours à 250 millions d’abonnés si la stratégie est celle-ci.

Seriez prêt à dépenser 14,99 € par mois pour Apple Music et Apple Video Streaming ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom