Ce n’est pas une période très heureuse pour Qualcomm, qui est engagé dans plusieurs batailles juridiques contre Apple. Alors qu’elle se battait avec la Federal Trade Commission pour des allégations de violation des lois antitrust aux États-Unis, la société vient d’être reconnue coupable par la FTC (Fair Trade Commission) en Corée.

La FTC coréenne a infligé une amende de 273 milliards de wons (242 millions de dollars) à Qualcomm pour des infractions aux lois antitrust commises entre 2000 et 2009, mais le fabricant de puces américain a refusé de payer cette somme, décidant de se battre contre cette décision. L’affaire a été portée devant la Haute Cour de Séoul en 2013, qui s’est prononcée contre la société américaine. Non découragé, Qualcomm a fait appel à la Cour suprême du pays.

Six ans plus tard, le tribunal a confirmé l’illégalité du comportement de Qualcomm et a confirmé la majorité des amendes, pour lesquelles il sera contraint de payer plus de 180 millions de dollars pour comportement anticoncurrentiel.

Pendant ce temps, les batailles juridiques entre Apple et Qualcomm se poursuivent sans relâche dans diverses régions du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom