Apple annonce l’abandon de la prise en charge de « Do Not Track » dans Safari 12.1, car sa mission consistant à aider les utilisateurs à éviter de garder la trace de leurs activités a largement échoué.

Do Not Track a été conçu à l’origine pour donner « un signal spécial aux sites Web, aux sociétés d’analyse, aux réseaux publicitaires, aux fournisseurs de plug-ins et à d’autres services Web, leur demandant de cesser de surveiller leurs activités ». Cependant, le problème est que cela envoie simplement un signal que les sites Web ne sont pas obligés de suivre.

Par conséquent, même si vous aviez activé le non-suivi dans votre navigateur, il est fort probable que la plupart des sites que vous visitiez ne sont pas compatibles. DuckDuckGo affirme avoir mené une enquête sur les adultes aux États-Unis et constaté que seulement 23,1% des utilisateurs ont activé cette option.

Gardant à l’esprit ces chiffres, les notes de publication d’Apple pour Safari 12.1 indiquent que la mise à jour n’intégrera plus le support de Do Not Track. Le paramètre a déjà été supprimé dans la dernière version bêta d’iOS 12.2 et macOS 10.14.4.

L’attention d’Apple s’est maintenant portée sur sa fonction de prévention du suivi intelligent, incluse dans iOS 12 et macOS Mojave, qui, selon Apple, empêchera les sites de « créer des cookies ou d’archiver des données » sans « consentement explicite ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom