Apple a conclu un accord avec les autorités fiscales françaises pour payer 500 millions d’euros d’arriérés d’impôts, après une enquête de plusieurs mois.

La division française d’Apple a confirmé l’accord conclu avec le gouvernement pour un montant total d’environ 500 millions d’euros que la société va débourser dans les prochains mois.

« En tant que multinationale, Apple est régulièrement contrôlée par les autorités fiscales du monde entier », a déclaré Apple France dans un communiqué publié il y a quelques minutes. « L’administration fiscale française a récemment achevé un audit pluriannuel des comptes français de la société. Tous les détails seront publiés dans nos comptes publics ».

Selon les autorités françaises, Apple aurait exploité certaines échappatoires fiscales pour éviter de payer des impôts dans le pays. Les enquêtes ont ainsi établi que le géant californien devait des arriérés pour un total proche de 500 millions d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom