Mark Zuckerberg a confirmé l’idée de l’unification des discussions WatshApp, Facebook et Messenger dans le but d’améliorer la sécurité des utilisateurs.

Cette modification permettrait à un utilisateur de WhatsApp de commencer une discussion avec un utilisateur Instagram. De même, un utilisateur de Messenger peut lancer une discussion via WhatsApp (même si le destinataire n’a pas Messenger). En pratique, les barrières entre les plates-formes de messagerie appartenant à Facebook seraient supprimées. Messenger, Instagram et WhatsApp resteront des applications séparées sur l’écran d’accueil, mais les fonctions de messagerie communes y seront fusionnées.

Zuckerberg a déclaré que la combinaison de Messenger, WhatsApp et Instagram en était encore à ses débuts : « Nous ne serons probablement prêts qu’en 2020 sinon plus tard. L’intégration à laquelle nous pensons sera très importante, nous souhaitons donc faire quelques réflexions sur chaque point. Il reste encore beaucoup à comprendre et nous sommes encore dans une phase de planification ».

Pour ce qui est de savoir pourquoi Facebook veut combiner les trois plates-formes, Zuckerberg a expliqué qu’un avantage réside dans le cryptage étendu de bout en bout. Par exemple, cette “fusion” permettrait à un utilisateur Messenger d’envoyer un message crypté de bout en bout à un utilisateur WhatsApp.

Zuckerberg a également souligné qu’une plate-forme de messagerie combinée comblera certaines lacunes dans la communication. Par exemple, il a expliqué qu’une personne pourrait trouver un produit sur le marché Facebook, puis utiliser WhatsApp pour communiquer avec le vendeur.

Enfin, Zuckerberg a ajouté que la fusion créerait une plate-forme offrant une expérience utilisateur de style iMessage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom