Apple finit sous une enquête pour le bug FaceTime

 

La procureure générale de l’État de New York, Letitia James, a ouvert une enquête formelle sur le récent bug FaceTime d’Apple qui permettait, dans certaines circonstances, aux appelants d’entendre et de regarder son interlocuteur avant même qu’il ne décroche.

Lorsque le bug est devenu public et avec un certain retard par rapport aux premiers rapports, Apple a temporairement désactivé les appels de groupe dans FaceTime afin de protéger les utilisateurs et d’essayer de résoudre le problème le plus rapidement possible.

Le procureur Letitia James souhaite en savoir plus : « Cette violation de FaceTime constitue une grave menace pour la sécurité et la confidentialité de millions de New-Yorkais qui ont fait confiance à Apple et à ses produits au fil des ans. Les citoyens ne doivent pas choisir entre leurs communications privées et leurs droits à la vie privée. »

Le bug a également attiré l’attention de nombreux politiciens, certains législateurs américains ayant demandé des éclaircissements à Apple et une nouvelle loi visant à mieux protéger la confidentialité des données.

 
  • 22566 Posts
  • 8548 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :