Même Sharp essaie d’entrer dans l’offre du prochain iPhone, investissant lourdement dans la production de panneaux OLED.

Sharp fait maintenant partie de la grande famille Foxconn, l’un des fournisseurs les plus importants et les plus historiques d’Apple. Convaincre Tim Cook ne sera donc pas un problème, mais seulement si l’entreprise est en mesure de garantir la qualité et la quantité dans la production d’écrans OLED pour iPhone.

Selon Digitimes, Sharp investit simplement pour pouvoir offrir ce qui avait été demandé par Apple, afin de fournir des panneaux OLED déjà sur l’iPhone à paraître en 2019. À l’heure actuelle, le plus grand fournisseur d’écrans OLED pour iPhone est Samsung. Apple serait donc très heureuse de devenir moins dépendante de l’un de ses plus gros concurrents.

Soit dit en passant, d’ici à 2020, Apple aura peut-être besoin d’un plus grand nombre de panneaux OLED, car à partir de cette année, les trois nouveaux iPhone devraient tous embarquer des écrans OLED, signant au passage la fin de l’iPhone LCD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom