Dans la longue interview accordée à CNBC, Tim Cook a abordé divers sujets allant des ventes lentes d’iPhone aux questions juridiques avec Qualcomm. Le PDG d’Apple a également annoncé d’importantes nouvelles concernant les nouveaux services que la société lancera en 2019.

Crise de l’iPhone

Cook a nié que l’iPhone XR soit un flop ou un produit « en échec », ajoutant que l’évaluation actuelle du titre AAPL est erronée et qu’elle se remettra rapidement. Apple sera toujours concentrée sur la satisfaction du client :

« Quand je lis les mails de clients qui me disent que l’Apple Watch a changé leur vie. Ce sont les motivations qui nous poussent à toujours faire mieux. Certains clients m’ont écrit que, grâce à l’Apple Watch, ils ont commencé à faire de l’activité physique ou ont découvert qu’ils avaient des problèmes cardiaques qui auraient pu devenir très graves s’ils n’avaient pas été traités à temps. Ce sont les choses qui changent la vie. »

Pour en revenir à l’iPhone XR, Cook a répété que les affirmations des analystes ou du Wall Street Journal étaient fausses, car ce modèle était l’iPhone le plus vendu depuis le jour de sa sortie : « J’aurais bien sûr préféré en vendre plus, mais la croissance des ventes est un sujet sur lequel nous travaillons par le biais d’échanges et d’autres initiatives que nous présenterons dans le futur. La nouvelle sur le flop de l’iPhone est exagérée ».

Sur les prix :

« Lorsque nous avons fabriqué nos téléphones phares, de l’iPhone X à l’iPhone XS Max, nous savions que tout le monde ne voulait pas dépenser 1 000 $ sur un smartphone. Nous avons donc conçu l’iPhone XR. Nous travaillons dans le secteur du service à la clientèle et, à terme, cela entraînera une augmentation des ventes de nos appareils. Les utilisateurs hésitent par exemple à mettre à jour un iPhone 5, car ils sont satisfaits et contribuent en même temps à la croissance d’un écosystème de services en excellente santé. Vous ne pouvez pas le mettre à jour parce que vous vous inquiétez du transfert de données ou pour toute autre raison. Sur toutes ces choses, nous allons travailler pour aider nos clients. »

Nouveaux services

L’une des déclarations les plus intéressantes publiées hier par Tim Cook concerne les services qu’Apple a l’intention d’annoncer en 2019 :

« En ce qui concerne les services, nous annoncerons des nouvelles importantes tout au long de l’année, car d’autres événements viendront. Mais je ne peux rien dire de plus. Je pense qu’il y aura tellement de matière à discuter, car nous travaillons sur ces innovations depuis de nombreuses années. »

Tim Cook a ensuite confirmé l’énorme intérêt d’Apple pour la santé, à tel point que la plate-forme HealthKit recevra des mises à jour importantes en 2019 :

« En ce qui concerne les soins de santé, et en particulier le bien-être, c’est un domaine en lequel je crois. Si vous regardez vers l’avenir, jetez un coup d’œil en arrière et posez la question suivante : « Quelle a été la plus grande contribution d’Apple à l’humanité ? » La réponse est la santé. »

Bien que Tim Cook n’ait rien dit, il est probable que les deux principaux services qu’Apple lancera en 2019 seront ceux du contenu vidéo original de style Netflix et des abonnements aux informations provenant de magazines et de journaux papier ou numériques.

Les wearables et Siri

L’entrevue s’est ensuite déplacée vers les appareils portables, une catégorie qui va très bien chez Apple :

« Les appareils portables Apple sont principalement des AirPods et l’Apple Watch. Les revenus de ces produits ont déjà dépassé ceux des iPod de plus de 50%. Personne ne peut nier que l’iPod était un produit extrêmement important pour Apple, plein d’innovation et probablement le précurseur qui a permis à la société de suivre une trajectoire différente et d’entrer sur d’autres marchés. »

Tim Cook a confirmé qu’Apple investissait beaucoup dans Siri, assistant virtuel utilisé plus de 10 milliards de fois par mois : « Nous investissons beaucoup dans Siri. Et si vous regardez Siri aujourd’hui, nous avons un peu plus de 500 millions d’appareils qui utilisent Siri dans le monde entier. Et Siri est utilisé plus de 10 milliards de fois par mois. Et il est disponible dans 21 langues différentes et dans 30 pays. »

Qualcomm et la Chine

On ne pouvait pas parler de la bataille juridique contre Qualcomm qui, en Chine et en Allemagne, a entraîné le blocage des ventes de certains iPhone. Tim Cook a déclaré qu’Apple n’avait pas l’intention de se mettre d’accord avec Qualcomm et qu’au cours des trois derniers mois, aucune réunion avec leurs représentants n’avait eu lieu, malgré les déclarations du directeur général de Qualcomm, Steven Mollenkopf :

« Les problèmes que nous avons avec Qualcomm sont liés au fait qu’ils ont une politique sans licence. C’est illégal pour nous et de nombreux organismes de réglementation de nombreux pays sont d’accord avec nous. Deuxièmement, ils ont l’obligation d’offrir leur portefeuille de brevets sur une base juste, raisonnable et non discriminatoire. Et ils ne le font pas. »

En ce qui concerne la situation en Chine, Tim Cook a confirmé que la baisse des ventes d’iPhone est en grande partie due à la chute du pays asiatique, mais le PDG d’Apple se dit confiant quant à la solution des problèmes politiques entre les États-Unis et la Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom