Hier, Apple devait publier une déclaration officielle concernant l’affaire des iPad Pro 2018 voilés, laquelle n’a pas vu le jour pour une quelconque raison. Aujourd’hui, Dan Riccio, vice-président en charge de l’ingénierie matérielle chez Apple, rattrape le coup en expliquant que ce phénomène ne touche qu’une infime partie d’iPad Pro, raison pour laquelle il n’y aurait pas lieu de s’inquiéter.

Dan explique en détail que le procédé de fabrication de l’iPad Pro : « sa conception monocoque respecte voire dépasse toutes les normes de qualité les plus élevées d’Apple en matière de conception et de fabrication de précision. Nous l’avons conçue soigneusement et chaque étape du processus de fabrication est rigoureusement mesurée et contrôlée. »

« Notre spécification actuelle pour la planéité de l’iPad Pro va jusqu’à 400 microns, ce qui est encore plus sévère que les générations précédentes.

Cette tolérance de 400 microns est en deçà d’un demi-millimètre (soit une épaisseur maximale qui est inférieure à moins de quatre feuilles de papier) et ce niveau de planéité ne changera pas au cours d’une utilisation normale du produit sur sa durée de vie. Notez que ces légères variations n’affectent en rien le fonctionnement de l’appareil.

Encore une fois, merci de nous avoir contactés et j’espère que l’explication ci-dessus répond à vos préoccupations. », ajoute Dan Riccio.

En clair, Apple s’accorde une marge d’erreur de 0,4 mm sur une épaisseur totale de 5,9 mm de l’iPad Pro 2018. Bien que cette variation soit effectivement de moins d’un millimètre, à l’œil nu, le rendu n’est pas aussi évident. De plus, le client est en droit de ne pas être satisfait, surtout avec un prix de départ à 899 € pour le 11″ et à 1 119 € pour le 12,9″. Pour autant, Apple ne considère pas cette pliure comme un problème de fabrication qui rendrait l’iPad Pro éligible à un remplacement ou à un remboursement.

Rappelons tout de même qu’Apple a étendu les retours durant la période des fêtes, ce qui permet aux clients qui ont acheté un appareil entre le 15 novembre et le 25 décembre, de le retourner jusqu’au 8 janvier 2018 inclus, afin d’obtenir un remboursement. Bien entendu, la reprise ne sera possible seulement si l’appareil n’a subi aucun dommage.

Dan Riccio prévient qu’Apple fera un communiqué prochainement qui apportera peut-être plus de détails sur cette affaire, car les premières explications données par Apple ne sont en effet pas très convaincantes.

En attendant, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous êtes concerné par ce problème d’iPad Pro voilé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom