Trump pourrait imposer de nouveaux droits sur les iPhone et ordinateurs portables importés de Chine

 

La bataille entre la Chine et l’administration Trump ne s’arrête pas, une guerre qui pourrait même affecter certains produits Apple importés de Chine.

Le président américain Donald Trump, selon ce qu’il a déclaré directement au Wall Street Journal, pourrait très prochainement introduire une série de nouveaux droits sur certaines des marchandises importées de Chine.

Tout dépendra du prochain sommet avec le président chinois Xi Jinping, qui, en cas d’échec, pourrait entraîner l’émergence de nouvelles taxes qui affecteraient les produits importés de Chine pour plus de 200 milliards de dollars. Dans cette nouvelle série de taxes, il semble également inclure l’iPhone et les ordinateurs portables, une taxation qui impliquera des augmentations allant jusqu’à 10%.

Cette augmentation de la taxation devrait donc entraîner une inévitable hausse du prix de vente des appareils car, comme nous le savons tous, Apple n’absorbe généralement pas les nouvelles taxes, mais tend à les imposer à l’utilisateur final. Cependant, il existe une grande curiosité pour comprendre comment la société sera capable de gérer une augmentation de cette taille.

Malgré les assurances de Trump, qui avait promis à Tim Cook de ne pas imposer de droits sur les produits Apple, des temps difficiles semblent se présenter pour les acheteurs américains, qui pourraient se voir imposer une hausse de prix très chère et qui pourrait avoir de graves répercussions sur le marché mondial d’Apple.

L’espoir reste donc celui d’un accord entre les deux puissances super-économiques qui mette enfin un terme à cette interminable guerre pour faire face aux devoirs.

 
  • 22143 Posts
  • 8511 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.