Avec une gamme Mac qui accuse d’une baisse de trimestre en trimestre, les sous-traitants d’Apple semblent avoir quelques inquiétudes quant aux ventes du nouveau MacBook Air 2018.

Digitimes rapporte en effet que les fournisseurs ne sont pas en plein confiance, quand bien même ce MacBook Air profite de plusieurs nouveautés et d’un design redessiné : « Les partenaires de la chaîne d’approvisionnement sont attentistes quant à savoir si les prix plus élevés que prévu du nouveau MacBook Air affecteront ses performances commerciales. »

Pour rappel, les ventes de MacBook Air ont chuté sous les 19 millions d’unités en 2017, contre plus de 20 millions d’unités en 2015. « Au premier semestre de 2018, les ventes ont atteint 7,8 millions d’unités, et si les livraisons annuelles pour 2018 pourraient atteindre les années 2017 niveau semble un problème difficile à résoudre pour Apple », ont indiqué des sources du secteur.

Alors que tout le monde s’attendait à un MacBook Air vendu aux alentours de 1 000 €, son prix débute en réalité à 1 349 €. Ce tarif est très loin des 1 099 € de la version précédente, toujours en vente.

Les craintes des fournisseurs sont donc justifiées, Apple aurait dû utiliser justement ce nouveau MacBook Air pour attirer davantage de clients. Avec une facture à 200 € de moins, donc à 1 149 € (tout en retirant l’ancien MacBook Air du catalogue), ce MacBook Air 2018 aurait été bien mieux accueilli qui ne l’est aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom