En août, Stanford et Apple ont annoncé l’ouverture de leur programme commun d’études sur le cœur à de nouveaux participants. Maintenant, Stanford Medicine a présenté plus de détails sur l’avenir du programme dans un nouvel article.

Selon Stanford Medicine, l’Apple Watch Heart Study a attiré plus de 400 000 participants. Actuellement, Stanford indique que l’étude est entrée dans la « phase finale de la collecte de données », alors que la totalité de celle-ci est planifiée pour le début de 2019.

Lloyd Minor, doyen de la Stanford School of Medicine, a déclaré qu’il espérait que les résultats de l’étude fourniraient plus de détails sur la manière dont les dispositifs portables tels que l’Apple Watch peuvent être utilisés pour obtenir des informations sanitaires précises.

En outre, Sumbul Desai, qu’Apple a embauché par Stanford l’année dernière, a déclaré être « affecté par la grande réaction des gens à l’Apple Heart Study ».

Enfin, un article a été publié dans l’American Heart Journal qui détaille le test réalisé lors de l’étude Apple Watch Heart. Vous le trouverez à cette adresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom