Hier, au cours des Questions-Réponses, suite à la conférence financière d’Apple du Q4 2018, Tim Cook et Luca Maestri ont annoncé que plus aucune donnée sur les ventes d’iPhone, Mac et iPad ne sera dévoilée.

Cette pratique est utilisée par Apple dans le cas de la catégorie « Autres produits », incluant les ventes d’Apple Watch, AirPods et du HomePod. Cela signifie que les investisseurs auront bien plus de mal à juger si les ventes se portent plus ou moins bien, tout comme les analystes qui devront redoubler d’efforts pour tenter de savoir à combien s’élèveront en nombre les ventes exactes de chaque catégorie de produits.

Luca Maestri justifie cette décision par le fait que « le nombre d’unités vendues au cours du trimestre n’est pas représentatif de l’état actuel des affaires ».

On ne connait pas les réelles raisons de ce choix, mais probablement qu’Apple l’ait fait pour des questions stratégiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom