Guy Bud Tribble, vice-président de la technologie logicielle chez Apple, a témoigné lors d’une audition au Sénat où il a confirmé l’importance qu’Apple accorde à la protection de ses utilisateurs.

Le Sénat américain a parlé d’une loi fédérale au sujet du RGPD européen pour mieux protéger la vie privée des citoyens. Apple était évidemment favorable à l’idée et, dans sa déclaration, Guy Bud Tribble a souligné la position de l’entreprise :

« Pour Apple, la confidentialité ne se limite pas au droit de ne pas partager vos informations personnelles. La confidentialité concerne le contrôle de l’utilisateur sur ces informations.

Cela signifie que les utilisateurs peuvent décider de partager des informations personnelles où et avec qui. Cela signifie qu’ils doivent comprendre facilement comment cette information sera utilisée. En fin de compte, la vie privée consiste à vivre dans un monde où vous pouvez avoir confiance, car vos décisions concernant la manière dont vous partagez et utilisez vos informations personnelles sont respectées. Nous croyons que la vie privée est un droit humain fondamental, qui devrait être soutenu à la fois par les normes sociales et par la loi. »

Tribble a ajouté que cette attitude est fondamentale pour l’approche de la société :

« Cette approche est très naturelle pour Apple et a un effet fondamental sur la façon dont nous développons tous nos produits. Certains l’appelleraient “privacy by design”. Cela signifie que notre défi est de minimiser la quantité d’informations personnelles que nous recueillons. L’information recueillie peut-elle être moins identifiable ? Pouvons-nous traiter les informations sur l’appareil au lieu de les envoyer aux serveurs ? »

Tibble a également parlé indirectement de Google, affirmant qu’il existe des entreprises qui font de la gestion des données des utilisateurs leur principale activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom