De moins en moins d’américains peuvent se payer un iPhone

 

Ces dernières années, nous n’avons jamais cessé de remarquer à quel point les prix de l’iPhone, et pas seulement, ont augmenté un peu partout, comme en France où la barre des 1 000 € a été franchie.

Avec la flambée des prix dans le monde entier, nous avons voulu aller un peu plus loin en analysant les possibilités économiques de la soi-disant classe moyenne. La vie chère perçue un peu partout a certainement réduit le pouvoir d’achat des familles américaines, qui doivent toujours faire face à un coût de la vie en constante augmentation.

L’iPhone est définitivement un produit emblématique, l’un des symboles de l’économie américaine de la dernière décennie. L’iPhone lui-même est en fait aujourd’hui l’un des mètres de jugement utilisés aux États-Unis pour mieux comprendre la diminution du pouvoir d’achat d’une famille.

Cependant, les américains eux-mêmes n’ont pas accueilli la croissance constante des prix, si bien qu’en 2018, le nombre moyen d’iPhone haut de gamme qu’un membre d’une famille moyenne peut se payer a été divisé par deux depuis 2007.

En fait, le nombre a considérablement diminué à 17, un effondrement vertical qui place de plus en plus l’iPhone comme un produit désormais inadapté à tous les budgets. Rappelons qu’il atteint aujourd’hui le prix fulgurant de 1 659 € dans le cas de l’iPhone XS Max de 512 Go.

Nous doutons fortement qu’Apple décide de renverser une tendance favorable, qui depuis plusieurs année ne fait que générer plus de bénéfices pour l’entreprise. Il faut donc attendre les chiffres de vente du nouvel iPhone pour comprendre à quoi s’attendre pour l’année prochaine et les mois à venir.

 
  • 21620 Posts
  • 8427 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.