Rien ne va plus entre les États-Unis et la Chine, une guerre commerciale a éclaté et prend chaque jour une nouvelle ampleur. Face à cette situation, Apple pourrait alors faire le choix de délocaliser sa production afin de ne pas être impacté par les taxes américaines voulues par le président Donald Trump.

Sachant que la production des iPhone, iPad, Mac et Apple Watch provient de Chine, Apple craint effectivement d’être obligée de réduire sa marge ou encore de gonfler les prix de ses appareils. Pour parer à ces éventualités, le géant californien pourrait délocaliser sa production en Europe de l’Est, en Asie du sud-est, au Mexique et aux États-Unis, en fonction des pays où seront vendus ses produits.

Plusieurs de ses fournisseurs ont déjà réfléchi à cette situation, en plus de Foxconn qui prévoit d’ouvrir une usine à 10 milliards de dollars dans le Wisconsin. À ce sujet, Pegatron a fait savoir que le mouvement est déjà en marche : « Nous avons mis en place un mécanisme afin de réduire les risques découlant d’une guerre commerciale », a déclaré ainsi Liao Syh-Jang, directeur exécutif de la production d’iPhone chez Pegatron. Dans cette même optique, Inventec, Quanta et Compal envisageraient d’augmenter leurs capacités de production dans des installations situées en dehors de la Chine.

Apple a en effet tout intérêt à réagir assez rapidement pour trouver une solution, seulement, sortir de terre des usines ici et là, cela ne se fait pas en une nuit. Au final, la firme de Cupertino est plongée dans un contexte particulièrement compliqué à gérer, et il est bien difficile d’imaginer quel est le meilleur scénario pour l’avenir de sa production.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom