Si Apple a opté pour Face ID sur l’iPhone X au lieu de Touch ID, nombreux sont les fabricants de téléphones moins chers a ne pas avoir suivi de même chemin et proposer la reconnaissance faciale dans leurs combinés.

Selon un nouveau rapport, les livraisons mondiales de capteurs d’empreintes digitales sur écran devraient atteindre 42 millions d’unités en 2018. Ce nombre devrait plus que doubler en 2019.

Les capteurs sont divisés en deux modèles, optique et ultrasonique. Parmi eux, les capteurs optiques s’avèrent être les plus populaires, bien que les fabricants de smartphones basés en Corée soient enthousiastes à propos des capteurs à ultrasons.

L’année prochaine, le rapport suggère que les capteurs d’empreintes digitales sur l’écran seront la norme « pour les smartphones de moyenne à haute gamme ». Les expéditions devraient atteindre plus de 100 millions d’unités. Cela signifie également que les affichages OLED deviendront plus répandus, car les capteurs d’empreintes digitales sur l’écran nécessitent des écrans OLED.

La popularité des capteurs d’empreintes digitales intégrés à l’écran a du sens pour certains fabricants, même si Apple s’y est opposé. Ils sont moins chers que la technologie de détection de la profondeur nécessaire pour l’identification du visage, tout en conservant une bonne quantité de facteur “wow”. Cela signifie également ne pas avoir à rivaliser avec Apple pour les composants.

Malgré le fait de ne pas expédier un iPhone avec Touch ID intégré, Apple a néanmoins obtenu des brevets pour des écrans de smartphone capables de détecter une empreinte digitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom