TSMC a commencé la production de puces qui utilisent le processus avancé de 7 nanomètres et qui sera également utilisé par Apple pour le prochain iPhone. En outre, la société taïwanaise investit plus de 25 milliards de dollars dans la technologie 5 nanomètres.

C.C. Wei, Le PDG de TSMC a réaffirmé l’engagement de l’entreprise à créer des processeurs de plus en plus avancés. L’officialisation des puces 7nm éteint également les notions sur les éventuels retards de production de TSMC, retards qui auraient pu toucher les iPhone prévus en fin d’année. En effet, TSMC produira les puces A12 d’Apple en utilisant la technologie 7nm, un processus capable de garantir de meilleures performances et une consommation moindre.

En outre, Wei a également confirmé que TSMC est prête à investir 25 milliards de dollars pour démarrer la production de processeurs 5 nanomètres entre 2019 et 2020, pour le plus grand bonheur d’Apple. Cela signifie que même l’iPhone qui sortira en 2019 pourrait continuer à disposer des puces conçues avec un processus de 7 nanomètres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom