The Irish Times rapporte certaines déclarations faites par Tim Cook concernant la relation fiscale controversée entre Apple et le gouvernement irlandais.

Cook a expliqué qu’Apple est toujours pleinement engagée dans ses projets en Irlande, malgré les rumeurs de ces derniers mois selon lesquelles ils parlaient d’une entreprise de moins en moins intéressée à opérer dans le pays. Tim Cook a également déclaré qu’Apple n’est pas arrivée en Irlande spécifiquement pour les avantages fiscaux, mais parce que l’entreprise a vu une communauté dans le pays prêt à croître et à s’améliorer :

« Nous sommes toujours engagés dans ce pays. Honnêtement, nous ne sommes pas venus en Irlande pour les taxes. Nous sommes venus en Irlande en 1980 parce que nous avons vu une communauté que nous pensions pouvoir développer dans le domaine de la technologie.

Nous avons suivi ce but pendant quatre décennies. Ce n’était pas toujours une ligne droite – la vie n’est jamais une ligne droite – et les choses montent et descendent, mais cela a toujours été une trajectoire ascendante. Et il continuera à croître. »

Le PDG d’Apple a également rappelé que, rien qu’en Irlande, il y a 17 000 développeurs d’applications sur l’App Store et que la société a distribué plus de 20 milliards d’euros à des développeurs européens depuis l’existence de l’App Store. En outre, Apple compte plus de 300 fournisseurs en Irlande.

Cependant, Apple a été forcée d’abandonner l’idée de créer un centre de données de 1 milliard de dollars en Irlande, en raison des réactions négatives de certains citoyens. Cook a réitéré qu’Apple a été déçue par la critique, étant donné que la société a toujours garanti le plus grand respect de l’environnement. De plus, cela aurait été un moyen d’augmenter davantage la communauté entière. « Si les choses changent », a déclaré Cook, « Apple pourrait revenir sur ses pas ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom