L’ITC s’aligne avec Qualcomm et peut mettre Apple en difficulté

 

Alors que la bataille juridique entre la Commission du commerce international, Apple et Qualcomm continue d’aller de l’avant, les États-Unis ont envoyé une note au juge indiquant qu’Apple est coupable d’avoir violé au moins un des brevets de Qualcomm.

Selon Reuters, la décision de l’ITC n’est pas un jugement, mais plutôt une sorte de « conseil » pour les juges qui sont en charge du dossier. Très souvent, les juges ont tendance à suivre les décisions de l’ITC.

Aux États-Unis, Qualcomm a demandé l’interdiction d’importation de  l’iPhone pour violation de plusieurs brevets dans l’espoir qu’une telle interdiction (ou la simple menace d’une activation) puisse pousser Apple à résoudre le problème hors des salles d’audience. La décision de l’ITC pourrait alors être exploitée par Qualcomm pour avoir plus de pouvoir de négociation dans les accords qui pourraient aboutir prochainement à la résolution extrajudiciaire de l’affaire.

Le brevet mentionné par l’ITC fait état de la technologie d’économie d’énergie de la batterie, mais Apple affirme que les brevets de Qualcomm ne sont pas valides. En outre, Apple dit que Qualcomm tente d’utiliser l’ITC comme un outil pour accroître son « monopole illégal ». Affaire à suivre…

 
  • 21371 Posts
  • 8356 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.