Selon un nouveau rapport publié par Nikkei, Apple aurait mis en garde ses fournisseurs asiatiques que les commandes pour la production du nouvel iPhone prévu à l’automne baissera de 20% par rapport à l’an dernier.

Apple aurait décidé de ne pas prendre de risque et de commander un plus petit nombre d’iPhone pour l’automne, toujours selon Nikkei. La baisse par rapport à l’année dernière serait proche de 20%, un chiffre très important qui a déjà fait perdre plus de 2% au titre AAPL.

En 2017, Apple a commandé environ 100 millions d’unités à produire à la même période. Cette année, les commandes passeraient à 80 millions d’iPhone, une baisse significative des estimations de ventes attendues par la société.

Nikkei rapporte qu’Apple veut accélérer la production afin d’éviter les mêmes retards qu’avec l’iPhone X en 2017 et de lancer trois nouveaux appareils entre la fin septembre et début octobre.

Foxconn continuera d’être l’assembleur principal des iPhone cette année, avec la gestion de toutes les unités OLED de 5,8 pouces, 80 à 90% de la version OLED de 6,5 pouces, ainsi que 30% des commandes pour le modèle LCD. Pegatron aura à sa charge 60% des commandes de l’iPhone LCD et entre 10 et 15% de l’iPhone OLED 6,5 pouces, tandis que Wistron s’occupera des unités restantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom