Parmi les nombreuses innovations introduites par Apple au cours de la WWDC 2018, de nombreuses nouvelles API pour ResearchKit permettront à Apple Watch de surveiller les symptômes de la maladie de Parkinson.

Avec watchOS 5, les développeurs seront donc en mesure d’offrir un soutien à tous les patients atteints de la maladie de Parkinson, ainsi les médecins et les professionnels de la santé auront une image plus complète des symptômes présentés par les patients. L’API Movement Disorder surveillera en effet les deux symptômes très fréquents de la maladie de Parkinson, à savoir les tremblements, indiqués par les tremblements détectés par Apple Watch, et la dyskinésie ou un effet secondaire des traitements de Parkinson qui provoque des mouvements agités des patients.

De cette façon, les patients seront en mesure de tenir à jour un journal de tous les symptômes, en plus d’avoir un graphique pour suivre avec précision les variations dans le temps de ces symptômes. Apple a en effet testé la nouvelle API comme toujours sur le terrain, collectant des données auprès de plusieurs patients atteints de la maladie de Parkinson.

Une fois de plus, la société Cupertino se montre très attentive au secteur de la santé, une cause qu’Apple a vraiment pris à coeur et qui, grâce à Apple Watch, peut être constamment surveillée afin d’améliorer la qualité de vie de ses utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom