Au Canada, une femme a été condamnée à une amende parce qu’elle a regardé sa montre Apple pendant qu’elle conduisait. Elle s’est défendue en disant qu’elle ne faisait que vérifier l’heure, mais pour le juge l’utilisation d’une Apple Watch n’est pas différente de celle d’un smartphone.

Victoria Ambrose était au feu rouge lorsqu’un policier a remarqué « la lueur d’un appareil électronique dans sa voiture ». La femme a alors été vue alors qu’elle continuait à regarder « cet appareil électronique encore 3-4 fois », même lorsque le feu est passé au vert. À ce moment, la police a arrêté le conductrice afin de lui mettre une amende pour avoir utilisé l’Apple Watch pendant la conduite.

Au Canada, il existe des lois très strictes pour ceux qui utilisent un appareil électronique en voiture, car il est interdit de « conduire en tenant entre ses mains ou en utilisant un appareil de communication sans fil portable ». La femme s’est défendue en disant qu’elle regardait l’heure par impatience, mais pour le juge, il n’y a pas de différence entre une smartwatch et un smartphone en conduisant.

Le juge Llyod Phillipps a en effet déclaré que pour regarder l’heure, il suffit de lever le bras une fois, alors que la femme a été vue en train de regarder l’Apple Watch au moins 3 à 4 autres fois. La smartwatch, en tant que dispositif capable de recevoir et d’envoyer des données électroniques, a donc été considérée comme une source de distraction identique au smartphone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom