Apple publie son nouveau rapport de transparence avec des nouvelles pour 2019

 

Apple a publié son nouveau rapport de transparence pour le second semestre de 2017, révélant quelques statistiques sur les demandes des gouvernements américains et étrangers.

Dans ce rapport, Apple signale que les documents de transparence à paraître incluront également les demandes du gouvernement relatives à la suppression des applications pour « violations présumées des dispositions légales et politiques ».

Cette modification prendra effet en 2019 et se référera aux demandes du gouvernement dans la seconde moitié de 2018. En pratique, nous saurons également quels gouvernements ont demandé la suppression des applications pour violations juridiques alléguées et combien d’applications ont été effectivement supprimées. C’est une nouvelle très attendue, étant donné que les gouvernements comme les Chinois ont demandé à plusieurs reprises de supprimer certaines applications de l’App Store pour la violation des lois locales (tels que Skype ou toutes les applications VPN).

Concernant les chiffres relatifs au second semestre 2017, Apple signale avoir reçu 29 718 demandes de données ou d’informations portant sur 309 362 appareils. La société a fourni des données dans 79% des cas, dont 4 450 provenaient du gouvernement américain.

Le document contient également des informations détaillées sur les demandes d’identification financière et d’urgence. En général, les demandes étaient inférieures à celles du premier semestre 2017.

 
  • 21880 Posts
  • 8482 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.