Les nouvelles données publiées par Counterpoint confirment une fois de plus que, malgré un marché des smartphones en baisse, Apple et ses iPhone ont enregistré d’excellents résultats au premier trimestre 2018, également aux États-Unis.

Counterpoint rapporte que les ventes d’iPhone au premier trimestre de l’année ont augmenté de 16% d’une année sur l’autre aux États-Unis. Ces chiffres sont encore plus impressionnants si l’on considère que, toujours aux États-Unis, au premier trimestre de 2018, le marché des smartphones a enregistré une baisse de 11% par rapport à la même période il y a un an.

Au cours de ces trois mois, Apple a expédié 16 millions d’iPhones aux États-Unis, marquant un record absolu pour la société par rapport au premier trimestre. Plus précisément, Apple détient désormais 80% du marché des smartphones haut de gamme (plus de 800 $) aux États-Unis, alors qu’au total, sa part de marché est de 42%, soit presque le double des 22% de Samsung.

En parlant de la firme sud-coréenne, les ventes ont chuté de 4% d’une année sur l’autre, enregistrant un record négatif pour les ventes de Galaxy au premier trimestre de l’année. Compte tenu de la gamme de smartphones à plus de 800 $, la part de Samsung s’arrête à 8%.

En outre, six des dix premiers smartphones aux États-Unis au cours du Q1 2018 sont des iPhone, avec l’iPhone 8 64Go à la première place, suivi par l’iPhone X 64 Go et l’iPhone X 256 Go.

Ces chiffres confirment encore une fois que l’iPhone X était tout sauf un flop, comme l’avaient prédit plusieurs analystes pour le premier trimestre de 2018. Counterpoint a également déclaré que les ventes du Samsung Galaxy S9 aux États-Unis sont lentes, même si la situation pourrait changer dans les prochaines semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom