Le bug Unicode du ‘Black dot’ affecte également iOS

 

Même iOS est frappé par le bug Unicode appelé « Black dot » qui a touché initialement sur la version Android de WhatsApp. Cependant, par rapport au système d’exploitation de Google, sur iOS il y a une petite différence.

Sur Android, il suffit d’écrire <⚫> 👈🏻 sur WhatsApp pour planter le système. Même sur iOS, une chose similaire se produit, mais ce n’est pas le caractère qui cause le blocage de l’application Messages sur iPhone et iPad. Le problème est que la chaîne contient une grande quantité de caractères Unicode cachés qui font planter le processeur de l’appareil, que ce soit Android ou iOS. Sur l’iPhone, par exemple, plus le modèle est ancien, plus les performances sont ralenties, ce qui dans de rares cas conduit au blocage complet de l’appareil.

Sur un iPhone récent comme le modèle X, il est nécessaire de répéter plusieurs fois le même message pour ralentir l’appareil. Le bug est toujours présent à la fois sur iOS 11.3 et sur la dernière bêta iOS 11.4.

Si quelqu’un vous envoie ce message dans l’application Message sur iOS, vous pouvez facilement résoudre le problème en forçant la fermeture de l’app. Une fois fermée, utilisez le raccourci 3D Touch sur l’icône de l’application Messages et sélectionnez « Nouveau message », ainsi vous pourrez l’ouvrir sans aucun problème. Il suffit ensuite de fermer la fenêtre du nouveau message et supprimer la conversation entière qui contenait les caractères incriminés. Vous pouvez également accéder à iCloud à partir d’un autre appareil Apple synchronisé, ce qui vous permet de supprimer le message à distance.

Ce n’est pas la première fois qu’iOS souffre de bugs liés aux caractères Unicode, même si tous ont été corrigés rapidement par Apple. Là encore, la firme californienne devrait corriger ce bug dans une prochaine mise à jour. En attendant, vous pouvez utiliser la méthode évoquée plus haut et retrouver une app Messages pleinement fonctionnelle.

 
  • 21951 Posts
  • 8490 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.