Une entreprise coréenne a intenté une action en justice contre Apple pour avoir enfreint un brevet clé utilisé dans l’identification par Touch ID.

Il s’agit de l’entreprise Firstface qui a confirmé il y a quelques heures qu’elle avait officiellement attaqué Apple en Corée du Sud. Le co-PDG de Firstface, Jung Jae-lark, a déposé ses brevets dans plusieurs pays dont la Corée, le Japon et les États-Unis en 2011, pour une solution qui permet aux utilisateurs de déverrouiller l’écran d’accueil du smartphone – immédiatement après s’être authentifier – en appuyant sur le bouton Accueil qui surplombe le capteur : « La solution qui active l’écran du smartphone après l’authentification de l’empreinte digitale d’un utilisateur a été sans précédent avant notre brevet. »

La société affirme également avoir contacté Apple pour proposer un accord, mais la société Cupertino a immédiatement refusé toute négociation, d’autant que Firstflace est un patent troll qui s’en déjà pris à d’autres multinationales importantes. Néanmoins, Apple est maintenant obligée de faire face à un nouveau procès, cette fois pour la violation d’un brevet lié à Touch ID.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom